Archives

All posts for the day July 18th, 2013

Ce matin, debout avant l’aube. Nous avons décidé d’aller assister au lever de soleil. Sauf qu’ici, il se lève tôt et se couche tôt (à 21h, il fait nuit). Donc, réveil à 5h15, et à 5h45, nous laissons Lolo dormir et partons à l’aventure. Première constatation, il fait chaud, mais beaucoup moins, seulement une trentaine de degrés. Nous nous rendons à Dante’s View, à 1600m d’altitude, où nous trouvons la fraîcheur (20°, on aurait presque froid), et nous assistons au réveil des couleurs. Malheureusement, la brume est aussi de la partie, et la vue, bien que très jolie, en est altérée.

Dantes View

Nous poursuivons par Zabriskie Point. Même si le soleil a déjà bien grimpé, c’est d’une beauté extraordinaire.

ZP

On reste malgré tout des parents (même si des fois on aurait bien envie de renvoyer notre progéniture à la maison…), et nous rejoignons l’hôtel vers 8h. Lolo dort toujours. Quelle marmotte ! Un petit déjeuner sur le pouce, on re-rempli les valises, et nous nous dirigeons vers les deux derniers sites prévus. Le premier : Devil’s Golf Course : les reste du sel de la mer présente il y a bien longtemps.

DGC

Puis, Artiste Drive, que nous n’avions pu finir hier, le soleil s’étant couché trop tôt. Même dans la lumière du matin, c’est fascinant.

AP 2

Voilà, à notre grand regret, notre visite de Death Valley est terminée. Nous l’avons vraiment appréciée. Nous reprenons la route, passons dans le Nevada, et nous nous arrêtons dans un petit musée à ciel ouvert dont nous avions vu un reportage à la télé : Rhyolite. C’est assez loufoque, et le gars est très sympa, nous jouant un morceau de flûte indienne.

Ryolite

Puis, après avoir contourné Las Vegas, nous atteignons Valley of Fire. Nous y retrouvons les roches rouges que nous aimons tant. Au programme du jour, une seule visite (vu que nous y sommes encore demain) : Fire Wave. A défaut d’avoir été tirés au sort pour The Wave, nous aurons quand même une « vague », au chocolat au lait et au chocolat blanc comme dit Lolo. LE chemin pour y accéder n’est pas très long, seulement 950m. Mais je pense que de tous les trails que nous avons déjà fait, celui-ci sera dans le top 3 des pires. Court, facile, certes, mais sous une chaleur accablante, pire que la vallée de la mort. Nous avons beaucoup souffert, mais le jeu en valait la chandelle. Le retour, en montée et dans le sable est terrible, et pourtant, il ne fait qu’une quarantaine de degrés.

Fire Wave

Trempés, déshydratés, nous rejoignons notre hôtel. Quelques courses pour dîner à l’hôtel, et surtout un passage au landromat qui s’imposait après une semaine, et nous voilà bien installés. Nous avons déjà traversé le Valley of Fire aujourd’hui, et demain, une belle journée devrait nous attendre.